Voici mon défi du siècle!

Je suis accro au sucre depuis 40 ans et j'en souffre.

Physiquement d'abord: beaucoup - trop - de kilos en trop, accumulés au fil des années et des périodes difficiles; des problèmes de dos récurrents et des tendinites à répétition - et l'impression d'avoir 70 ans depuis 10 ans; des problémes gastriques plutôt embarrassants et très inconfortables (vous allez tout savoir).

Psychiquement, le tableau n'est pas plus joli: épisodes dépressifs avec ou sans raison; sautes d'humeur; irritabilité. 

Je pourrais choisir de prendre des médicaments à vie pour régler tous ces problèmes. Mais tout médicament a des effets secondaires. De plus, ces béquilles chimiques ne soignent bien souvent que les symptômes.

Alors je choisis de m'occuper de la racine supposée du mal qui me ronge: ma consommation de sucre.

N'imaginez pas que je mange des bonbons à longueur de journée en avalant des litres de coca! Je ne me gave pas non plus de gâteaux et de biscuits du matin au soir. En revanche, je grignote des petits carrés de chocolat un peu tout le temps, je prends du sucre avec mon café, je finis les biscuits de mes enfants, je prends de la confiture sur mes tartines, du miel dans mes yaourts, et je m'autorise ainsi des petits plaisirs sucrés régulièrement pour me récompenser et me réconforter de vivre.

Comme si je ne pouvais vivre sans. 

Pourrais-je vivre sans?

Pourrai-je vivre sans?

Vous le saurez demain soir!